Philosophal.fr

Philosophal.fr

Comparatif des dominantes HPI / HPE

 

1. Mentalité

 

 

Le HPI a une intelligence dite froide, il est structuré, et sait prendre des décisions sans y mêler l’affect. / Le HPE est perturbé par son affect, par ce qu’il voit, entend, et sent. Il est souvent submergé par ses émotions.

Le HPI est introverti. / Le HPE est extraverti.

Le HPI est contrôlant, ne s’arrête jamais pour ne pas être seul face à son intériorité et ses ressentis. / À l’inverse, le HPE semble plus calme, mais peut souvent s’ennuyer. Aussi, il serait plus indépendant que le HPI mais pas plus autonome pour autant.

Hazan parle d’ADP (Attaque De Panique) qu’elle renomme « Attaque De Personnalité »... Celle-ci se produit quand le surdoué (contrôlé par son faux self) va à l’encontre de ses besoins émotionnels vitaux.

 

 

 

 

2. Scolarité

 

 

Le HPI est bon élève. Il commence à avoir des difficultés lorsqu’il laisse un peu d’émotions l’envahir (amourette), puis finira par se resaisir. / Le HPE est beaucoup moins brillant, il fonctionne à l’affect avec ses professeurs. Il manque de persévérance si attrait insuffisant.

Le surdoué qui se force à satisfaire ses parents en suivant de grandes études, sera inévitablement amené à faire un burn out, une dépression, ou en arriver à subir une médication, voir un internement... À moins qu’au préalable une prise de conscience salutaire lui rappelle qu’il ne lui est plus possible de se couper à ce point de son émotionnel.

 

 

 

 

3. Addiction

 

 

Pour apaiser son mental sans avoir à extérioriser directement ses émotions, le HPI est souvent adepte des drogues, des excès d’alccool, ou de sexe pur et dur. Il pratique néanmoins un sport régulier, ceci étant la manière la plus saine qu’il ait pu trouver pour se soulager.

 

 

 

 

4. Relationnel

 

 

Le HPI se force à réussir ce qu’il entreprend. Il est sociable. / Le HPE est en marge de la société, et souffre de solitude.

En amour, le HPI va droit au but afin de sauter l’étape de la séduction, ou préfère commencer la relation de façon amicale. Car ces pirouettes lui évitent d’avoir à ressentir les débuts passionnés d’une nouvelle relation. / Le HPE est très mal à l’aise et trop émotif lors d’un rendez-vous galant.

Le surdoué est particulièrement vulnérable en amour, et attire les manipulateurs.

Le HPI est dépendant de l’image que lui renvoit la société, à laquelle il veut coller au mieux. / Il semble clair que le HPE souffre d’une dépendance affective de par son affect trop exacerbé.

Hazan avance également que les surdoués sont sujets à la dépendance familiale.

 

 

Des correctifs à apporter ?

Les commentaires sont ouverts...

 



30/11/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres