Philosophal.fr

Philosophal.fr

Le véganisme est un mode de vie irréversible

Hommage à tous ces individus qui se disaient vegans... À tous ceux qui sont parvenus à renier leurs convictions morales, sous couvert d'un régime alimentaire désastreux...

Et hommage à toi l'ami ! Toi, ce frère, ce collègue, ou cet inconnu qui quotidiennement colle aux culs des végéta*iens tes merdiques arguments scabreux...

 

Aller, supposons que ne manger ni viande, poisson, oeuf, ou laitage... Représente un danger pour la santé {Laughing out loud}... Que les choses soient bien claires, un (vrai) vegan, par définition, ne pourra jamais renoncer à ne plus contribuer à la souffrance animale !

Ce qu’il a conscientisé durant ses cruelles recherches, "c’est comme le vélo, ça ne peut s’oublier.", mais qu'il aimerait ! Crois-moi l’ami... Si seulement il pouvait encore faire comme toi, toi qui persistes à patauger dans ta confortable ignorance, et qui te convaincs que tout est parfaitement normal...

 

Pour ta gouverne, un vegan qui fait le choix de le devenir, uniquement pour une question de santé, n'est au mieux qu'un végétalien. Ce dernier n'ayant pas forcément l'intégrité viscérale du premier... Excuse moi du peu !

Quoi qu'il en soit, n'existerait-il pas à notre belle époque des bidules nommés "multivitamines" pour combler d'éventuelles carences ?

Il y a des centaines de façons de se nourrir,et la plupart le font mal, les omnivores en tête de liste... Ces mêmes qui mangent des animaux complémentés. Pourtant les labos n'ont pas attendu les pauvres végés dénutris pour se faire des roubignoles dorées, que je sache !

 

L'on tentera toujours de foutre le discrédit sur cette cause qu’est la défense animale par le véganisme* ou le végétalisme**, aussi parce que certains ne seront jamais fichus d'adapter leur régime alimentaire en fonction de leurs déconvenances ou besoins nutritionnels.

À trop vouloir suivre des recommandations culinaires, un sérieux manque de discernement émerge...

Un exemple ? Éh bien accroche-toi à ton slip l'ami ! Certaines personnes renoncent au véganisme { Euh végétalisme}, parce qu'elles... pètent !

Sans blague, c'est bien le dernier argument en date que j'ai entendu. Oh ne rit pas je t'en pris... Joignons plutôt nos mains, et implorons le Dieu du Pet afin qu'il préserve les adeptes de la légumineuse en folie...

 

En tout cas l'ami, inutile de devenir vegan si ton espoir le plus fou est d'être moins con... ça ne sauve pas toujours.

 

Quant à la fameuse question de survie du vertueux vegan échoué sur une île, que beaucoup de carnistes {dont tu dois faire partie l’ami} ne peuvent s’empêcher de poser... Déjà, cela serait quand même point de bol d'atterrir sur une île en plein désert... Hein ? Bon donc en théorie, si des animaux subsistent, des végétaux, arbres et fruits le peuvent aussi... Tu crois pas l'ami ? Et puis, faut vraiment être un crétin à deux jambes pour croire qu'il est faisable de survivre en milieu hostile, alors qu'au-delà de ses sentiers balisés, l'homme n'est qu'une minable proie qui n'a plus que pour instinct de survie sa supériorité. Et ça peut suffire un temps, d'avoir confiance en ce que nous sommes, sauf si ce que nous croyons n'est que "fourvoyerie".

 

Également, avant d'affirmer que tu pourrais tuer un animal à mains nues... S'il te plait, n'omets pas que tu devras le bouffer cru... Car non l'ami, tu ne sais pas faire de feu pour le cuire ! Tes ancêtres ont su mais toi tu n'es qu'un homme moderne.

Alors, choisiras-tu de cueillir où de tuer... ?

 

Intègre aussi, autant que faire se peut, qu'une grande majorité d'actuels végétaliens pourraient sans grandes difficultés remanger temporairement de la viande si ses conditions de vie étaient amenées à se dégrader.

Mais, méfie toi que cette viande ne soit pas la tienne !

 

L'homme n'est pas supérieur sous prétexte qu'il sait créer des villes et des vaccins ; Tout comme l'araignée n'est pas supérieure parce qu'elle sait tisser des toiles ; Ou tout comme virus et bactéries ne sont pas supérieurs sous prétexte qu'ils nous niqueront peut-être tous demain.

 

Et sinon, pour argumenter le fameux cri de la carotte, va voir ailleurs si j'y suis, mon pote !

Ma B.A. Du jour envers les humains s'achève ici et maintenant.

Vexé,tu m'accuseras injustement d'être misanthrope...

Blasée, je me mettrai à pleurer en te criant que tu mens...

Et notre grande amitié prendra fin.

 

Ana

 

 

* Le véganisme est un mode de vie excluant les produits animaux et activités les exploitant.

** Le végétalisme est une pratique alimentaire excluant la consommation de viande et de produits issus des animaux.



07/12/2016
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres