Philosophal.fr

Philosophal.fr

Nos âmes acculées

Tu avais tant pour me faire vibrer, avec toi j’ai connu l’amour vrai.

Puis de toi la peur s’est emparée, donc impuissante je la subissais.

 

 

 

Mais un jour tes démons tu as tué, comme une promesse que tu m’adressais.

Sauf que l’on ne pouvait ignorer, que notre passé nous rattraperait.

 

 

 

Nos blessures n’ont pu cicatriser, à cause de ce qui s’en échappait.

Adieu l’inconditionnalité, les bons sentiments et le respect.

 

 

 

Une désolante possessivité, les a remplacés à tout jamais.

Comment aurait-on pu l’empêcher, avec le mal que l’on se faisait.

 

 

 

C’est pourquoi nos âmes acculées, ont dit à nos égos imparfaits,

Qu’il a été plus sage d’abandonner, que de persister comme ils le voulaient.

 

 

 

Ana

 



29/10/2019
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 30 autres membres